Mélangisme, échangisme, BDSM, quelles sont les différences ?

Y a-t-il de mal à avoir des ébats sexuels collectifs ? Une pratique qui existait depuis longtemps et encore plus pratiquée aujourd’hui. Il ne vous est-il pas arrivé un jour d’essayer le plan de baise à trois, de tester le triolisme pour sortir un peu de la routine de la vie conjugale pour avoir des fantasmes sexuelles qui font grimper les femmes à son apogée et faisaient escalader ces hommes dans un plaisir intense du sexe express ou du speed sexe. Pour une sexualité plus épanouie, certains souhaitent sortir un peu de l’ordinaire en essayant d’autres façons plus libres pour assouvir ces fantasmes, avec pénétration ou sans pénétration, comme toutes les positions qui sortent de la position de grand-mère, la levrette, la cuillère ; toutes ces nouvelles façons de faire l’amour  rien que pour concevoir une sexualité plus libre, plus osée qui sort de la routine. Beaucoup de couples, pour pimenter leur relation sexuelle désirent encore aller plus loin pour pratiquer la sexualité de groupe entre couples en fréquentant des clubs dans le but d’avoir le plaisir d’une relation sexuelle avec plusieurs sexes en pratiquant l’échangisme, le mélangisme ou cette fameuse pratique de sado-macho qui est le BDSM. Peut-être que vous voulez savoir la différence entre les trois ?

L’échangisme :

Avec ce genre de pratique, échanger comme son nom l’indique les partenaires entre deux ou plusieurs couples est totalement admis. Les couples sont libres et sont tous consentants d’échanger des partenaires pendant l’acte sexuel comme dans la pratique « libertin » d’où on trouve le plus souvent la pénétration hors couple

 Le mélangisme

Comme l’échangisme, il s’agit aussi d’une forme de sexualité qui se fait en groupe, les couples s’échangent des baisers, des caresses intimes, des jeux érotiques. Leurs corps se livrent délibérément à des flirts poussés pour avoir le maximum de plaisir, mais tous ceux-ci ne se terminent pas à une pénétration sexuelle seulement pour connaitre les désirs forts en dehors de la pénétration avec toutes formes des préliminaires qui ne font que faire jouir davantage les participants. Certains pratiquants admettent l’échangisme entre femme mais d’autres refusent.

A lire aussi : Les femmes plus actives sur les sites de rencontres les soirs de match !

S’il ne s’agit pas d’une partie privée mais se passe dans les clubs, le décor des lieux sont conçus spécialement pour rendre plus discret et plus sensuel ce moment de plaisir comme l’existence des coussins confortables, des tapis légers permettent aux participants de se sentir à l’aise dans toutes ces positions et ces mouvements. Les piscines, un lieu très privilégié pour des caresses et flirts érotiques dans l’eau, rien que pour monter l’excitation. Le but est que ces adeptes sont un peu débranchés de la réalité. Vous pouvez aussi porter des déguisements si vous êtes timides ou vous auriez peur de tomber sur la personne que vous connaissiez ou vous ne voulez pas être reconnu. Vous pouvez rencontrer des mélangistes dans des soirées, clubs libertins ou clubs privés ou aussi faire des recherches sur Internet.

Le sexe BDSM ou Sado-Macho

L’utilisation de la corde, c’est avec ces instruments qu’on reconnaît le BDSM, il s’agit d’une forme de pratique sexuelle qui impose la douleur, la soumission, l’humiliation  pour des fantasmes érogènes. Ces pratiques peuvent être bis-sexe ou seulement l’homme ou la femme qui se fait dominer par l’autre qui noue la corde. Le dominant procure un grand plaisir de voir l’autre souffrir et cela l’excite de plus en plus avec le fait de pouvoir apprécier chaque partie du corps de son partenaire. Celui qui est dominé trouve aussi un plaisir intense de se laisser libre court aux mains de son dominateur, de se soumettre et de s’abandonner entièrement sur son partenaire. Comme principaux accessoires utilisés à cette pratique sont les chaînes, les colliers, le sleeping bag, les menottes. Attention, ce genre de pratique peut – être dangereux si cela dépasse les limites. La privation respiratoire et sensorielle peut tourner au fiasco, si vous voulez l’essayer quand même, vous devez avoir une conversation sérieuse avec votre partenaire.

Beaucoup de couples se disent satisfaits et épanouis depuis leur décision de vivre une relation libre qu’ils procurent par l’échangisme, le mélangisme ou le sado-machosime. Ces couples désirent sortir de la sexualité monogame pour avoir une liberté sexuelle totale. Ces pratiques ne doivent pas mettre en danger votre vie de couple. Dès le départ, mettez bien les choses au clair. N’hésitez pas de parler avec votre partenaire de votre désir  sexuel, de la façon dont vous voulez s’y mettre, peut-être que ces pratiques peuvent pimenter votre vie sexuelle entre couple et peuvent devenir les expériences sexuelles les plus folles dans votre vie de couple et qui vous attachent encore plus pour s’aimer à mort.