Entretenir son four à pizza en 3 étapes !

Le four est un élément essentiel de la cuisine, car si on veut faire un voyage dans les recettes culinaires, il ne faut pas hésiter à s’investir dans des bons matériels. Le choix d’un bon four est un peu perplexe, vu qu’il y en a des tas sur le marché, mais pour une recette boulangère, le four à bois est encore meilleur et l’entretien est très facile.

Le choix d’un four pour votre usage domestique

Un four classique peut faire cuire une pizza, certes, mais la texture est très critique et le goût de la pizza n’est pas bien structurée. La raison est simple, un four ordinaire ne peut pas atteindre une température de 300, voire 400 °C, car son maximum est de 250 °C. Cette basse température fera cuire les garnitures, pas à la cuisson de la chaleur du bois. Donc, oui, un four à bois est parfait et il s’installera à l’extérieur. Sauf s’il est en kit et dispose un chariot pour se déplacer où vous le désirez.

En plus, de nos jours, on peut trouver un four portatif, qui se mettra à cuire un bon pain du matin et la pizza du soir, et pourquoi pas une paella pour le déjeuner seraient une grande fiesta royale. On a testé les fours extérieurs et vous délivre le verdict suivant, qui est visible sur ce site avec le catalogue des meilleures marques pour cette année. Pour que votre four puisse vous servir des années, voire des générations, voici les bonnes astuces de son entretien.

Première étape, un nettoyage par aspirateur

Si l’appareil est équipé de son chariot, vous devrez fixer les roulettes pour qu’il ne bouge pas. Ensuite, tout dépend de son alimentation, bien sûr pour l’électrique, il faut débrancher tout. Pour un four à gaz, il faut démonter le bac de protection, retirer les bacs de farine, et désaccoupler le joint homocinétique. C’est-à-dire son contact avec la bouteille à gaz, bien évidemment, le gaz est bien fermé, mais il peut y rester quelques gouttes au tuyau de conduite. Vous pouvez retirer le tapis, les grilles, ensuite le réflecteur et passer l’aspirateur.

four pizza modelesDeuxième étape, nettoyer les pièces par une brosse

Vous ne devriez pas utiliser de l’eau, ni de liquide lave-vaisselle pour un nettoyage de four. Ce n’est vraiment pas la peine car cela va dégager une odeur désagréable aux prochaines utilisations. La brosse nettoyante fait partie de l’une des accessoires du four, et elle a des poils résistant pour bien frotter les particules et ses trous.

Pour la pierre à pizza, on utilise un torchon humide, car elle va se casser si elle se met directement sous l’eau. Vous pouvez ensuite gratter à l’aide du spatule les résidus qui ont été carbonisés aux parois de la machine. Vous pouvez utiliser une brosse à dents pour bien nettoyer les parois. Une fois que c’est bien nettoyé, vous pouvez protéger le four à l’aide d’une house, que vous pouvez facilement trouver au magasin, et laisser jusqu’à sa prochaine utilisation.

Troisième étape, nettoyer un four à bois

La manière la plus simple et efficace du nettoyage du four à bois est la combustion. Vous pouvez nettoyer l’intérieur du four à l’aide de l’essence du bois. Pour bien faire le travail, vous devriez choisir un frêne ou un hêtre ou ces bois qui résistent longtemps au feu.

Pour une réutilisation du four, après une année de pause, puisque c’est maintenant l’été et les barbecues et les pizzas seront à table, on fait ce nettoyage. On allume quelques bouts de bois et laisser le feu s’évaporer pour brûler l’huile sur le sol et les parois. Ensuite, une fois que la chaleur se dissipe, on dégage au fond le feu et on brosse le reste. Vous pouvez ensuite bien nettoyer quand tout est éteint, et vous pouvez constater qu’il n’y a plus de résidus au sol, ni aux parois.

Les trois méthodes se feront qu’une fois par an, sauf pour les fours classique et polyvalent, un entretien est utile une fois tous les trois mois.